IoT : Web 3.0

On en entend de plus en plus parler mais qu’est-ce réellement ? Aura-t-on une nouvelle ère comme l’ère 2.0 ?

Iot

IoT : Internet of Things

Plein de termes, ne facilite pas la compréhension et ce n’est pas près de s’arranger j’ai l’impression. Donc, qu’est ce que ce nouveau sigle ? Il s’agit de l’Internet des Objets, et donc de la mise en réseau des objets sur Internet. Les objets avec la miniaturisation peuvent être tout et n’importe quoi : Une montre (Les montres connectées ça doit vous parler), une balance, une brosse à dents. Vous commencez à comprendre ?

A l’origine, il y avait beaucoup d’ordinateurs de bords ou des systèmes embarqués mais ils leur étaient impossible de communiquer naturellement sans brancher un câble par exemple pour un ordinateur de bord d’une voiture. Maintenant, les objets communiquent à travers les réseaux GSM, BT, WiFi, GPS, etc et permettent donc d’échanger entre eux librement.

Résultat de recherche d'images pour "espions iot"

Des espions, et moi et moi et moi…

Ces données naturellement vont servir à ces propres objets pour en apprendre plus sur vous et ainsi mieux vous servir. En théorie, c’est magnifique comme souvent mais je crois que les fuites de données personnelles ou l’achat de ces informations, qui pourtant nous concerne, seront omniprésentes et présenteront un avantage certain à ceux qui les posséderont. J’arrête la ma vision pessimiste et j’vais dire qu’il faut y croire, aller !

Donc je disais pour mieux vous servir. En effet, imaginez des capteurs sur nos vêtements qui permettent de contrôler le niveau de saleté de chaque vêtement, la machine à laver pourra d’elle même suivant ce niveau globale, ajuster le niveau de lessive et d’adoucissant par exemple. Autre possibilité qui se fait avec les montres connectées qui analysent votre sommeil, poids, taux de masse graisseuse, etc… et qui vous permettent ensuite de vous confectionner le régime idéal sans rien faire. Pas beau ça ?

Domotique et IoT

Il est possible d’intégrer des objets IoT dans notre domotique, en tout cas avec Jeedom. Le problème est que l’IoT dépend du Cloud : pas d’Internet, pas de communication. C’est là l’avantage de Jeedom qui ne dépend pas du cloud et qui fonctionne sans (sauf pour les mises à jours bien sûr).

Autre point sensible à prendre en compte et que certains en ont fait les frais c’est lorsque le produit n’est plus rentable et cesse d’exister, je pense notamment aux capteurs de plantes Koubachi. Pour les présenter brièvement, cela permettait d’avoir un retour sur le taux d’humidité, la luminosité et la température du pot. Très pratique quand on a pas la main verte. bref, le succès n’a pas été au rendez-vous et les services s’arrêteront en 2018 ou 2019, je n’ai pas la date exacte. Du coup, l’objet sera inutilisable ensuite, à moins d’un repreneur comme pour les lapins Karrotz.

Dernier point important aussi, vos données, bien qu’elles vous appartiennent, elles ne sont pas stockées chez vous. La sécurité des sites n’est pas Fort Knox et vos données pourraient être compromises. C’est un choix délibéré du moment où vous achetez ce genre d’objet. Pensez-y !

Résultat de recherche d'images pour "iot"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *