Test : Portier Doorbird

Salut à tous,

Aujourd’hui je vous propose une petite review du portier Doorbird D101S, le modèle Argent donc.

Dans ce domaine, y’a du choix et difficile de choisir entre une marque connue comme Somfy voire Ring mais aux fonctionnalités réduites voire décevantes et des marques montantes pas très connue du grand public comme Doorbird.


Déballage

Le colis reçu d’Amazon est comme toujours bien emballé. Voyons celui du Doorbird.

Ce dernier permet d’apercevoir le produit directement sans le déballer. C’est toujours appréciable pour se rendre compte du design et de la taille réelle du produit.

Côté accessoires, on ne manque de rien entre les différentes prises de courant (x4), les connecteurs situés derrière le boitier (x4), l’imposant adaptateur POE, des sortes de connecteurs téléphones – wagos à clipser (x15), les notices et enfin de quoi installer tout ça avec cheville et vis. Un outil est fourni, un tournevis qui ne sert qu’à fixer le Doorbird à son support. Il ne faut donc pas le perdre.

Raccordement rapide du Doorbird en POE pour le configurer avant l’installation au mur. Vous pouvez apercevoir un film plastique qui permet de protéger la façade du Doorbird. Ce film laisse une couche grasse afin d’éviter saleté et poussière lors de l’installation. Malheureusement, comme c’est huilé, ça glisse très voire trop facilement.

Une fois raccordé à Internet, une voie bien robotique annonce soit que la connexion à Internet n’est pas possible ou bien au contraire, que ça fonctionne. De base, c’est en DHCP donc il ne devrait pas y avoir trop de problème.


Installation

En façade, j’avais laissé une gaine avec un câble RJ45 directement raccordé à ma baie ainsi qu’une paire de câble électrique de 0.75 mm situé sous le câble. Vous verrez que l’imposant connecteur POE fourni ne permet absolument de laisser le mur dans cet état. Il a fallu casser et creuser le mur au marteau-piqueur pour le caser sur 5 cm de largeur, environ 10 cm de hauteur et 6 cm de profondeur.

La paire de câble de 0.75 m’a permis de connecter la sortie O1 et O2 pour ouvrir mon portail électrique sur mon moteur Somfy (Modèle SlidyMoove 600). Merci d’ailleurs à @ticoq sur le forum Jeedom qui m’a confirmé les branchements.

L’extrémité des câbles branchés directement sur les bornes 5 et 6 du moteur. Ceci me permettra d’ouvrir et de fermer le portail directement avec l’application.

Une fois le branchement fini et le Doorbird correctement fixé, le résultat est très correct et rend bien 🙂

Là où je suis le plus déçu du produit et l’aspect sécurité une fois posé qui n’est retenu au support mural que par l’unique visse situé sous le Doorbird. Il n’est pas possible de le faire pivoter de haut en bas pour casser la vis au support mais il suffit d’avoir un tournevis identique et vous pouvez dire adieu au Doorbird. Du coup, j’ai ajouté un peu de silicone transparent dessus et sur les côtés pour sécuriser tout ça et empêcher l’eau aussi d’y pénétrer. Un cutter suffit pour tout couper je sais bien mais ça rassure un peu. Je ne sais pas comment font les concurrents sur leurs produits ?

Comme vous pouvez le voir, la seule sécurité est cette unique visse sous le Doorbird.

 


L’application mobile

Sous Android, rechercher simplement Doorbird sur le store.

Afin de configurer le produit, dans les notices, vous avez 2 QR Codes pour le premier ajouter l’appareil dans l’application, et le second pour le login administrateur. Très pratique pour éviter de tout taper. Bien entendu, pensez à modifier le code administrateur.

Voici le menu de configuration via « Administration » :

Il y a vraiment pas mal de paramètres dont le réglage de l’image avec la luminosité et le contraste. Vous avez également plusieurs sonneries possibles et pour finir sur la sonnette, un calendrier qui permet de définir un créneau de silence totale… comme la nuit par exemple si des gamins s’amusent un peu trop 🙂

Aperçu de ce qu’on voit Jour/Nuit :

3 onglets dans l’application :

  • Le temps réel avec le visionnage, allumer ou non la LED et le contact portail par exemple.
  • L’historique avec une capture de chaque pression sur le bouton, et les vidéos si vous activez la détection de mouvement.
  • La configuration du Doorbird

Utilisation

Après quelques réglages, l’utilisation est parfaite et sans défaut. Etant en POE, je n’ai pas de problème de bande passante et la qualité vidéo et audio est superbe.

Dans le téléphone, nous entendons parfaitement et l’interlocuteur nous entend également très bien.

Le must de l’application est la réactivité limite exemplaire du produit entre le moment où une personne appuie sur la sonnette et ensuite, la notification de Doorbird sur le téléphone, que ce soit à la maison et donc en local ou ailleurs, en 3G/4G. Tenez-vous bien, la notification est dans la seconde où que vous soyez !


Sous Jeedom

Sous Jeedom, il existe un plugin qui permet d’avoir les informations en local, aucun besoin du cloud et c’est pas mal du tout ça 🙂

Sous Jeedom, avec le plugin Doorbird de @Lunarok, on peut récupérer les informations en temps réel sur :

  • L’ouverture/fermeture via le contact sec
  • La détection de mouvement
  • L’appui sur la sonnette

Par défaut, le widget est ainsi (je venais d’appuyer sur la sonnette) :

Comme la remontée est en temps réel, vous pouvez vous amuser derrière avec des scénariis. Je n’ai pas trop expérimenté ceci pour le moment.

Vous avez la possibilité aussi d’intégrer la vidéo du doorbird via le plugin Caméra directement en ajoutant ceci dans l’URL de capture : /bha-api/image.cgi&user=#user#&password=#password#


Conclusion

Sans le problème du connecteur POE trop imposant, l’installation aurait été assez rapide et cela n’aurait pas fait baisser la note. Sur le reste, le produit est de très bon niveau. L’enregistrement gratuit, sans abonnement, pour l’utilisation quotidienne est top. Je recommande vraiment le produit.

Doorbird D101S

Domoteek's rating
8.8
Doorbird D101S
Ergonomie 9.5
Performance 10.0
Facilité d'utilisation 9.5
Installation 7.0
Prix 8.0

Points positifs

  • Réactivité
  • Fonctionnalités
  • Fluidité
  • Utilisation
  • Cloudless

Points négatifs

  • Prix
  • Installation POE (connecteur fourni imposant)

 

Vous pouvez vous procurer le doorbird au prix de 378 € sur Amazon.

 

4 pensées sur “Test : Portier Doorbird

  • 5 mars 2018 à 18 h 31 min
    Permalink

    Sympa la présentation avec tout le déroulement d’installation.
    Il résiste à quelle température à l’extérieur??
    En wifi c’est pas plus simple vu que le boitier le propose ?

    Répondre
    • 5 mars 2018 à 19 h 31 min
      Permalink

      Bonjour,

      Merci 🙂

      Le doorbird résiste de -20 à 60 °C (certaines sites disent 40 °C mais ça me parait vraiment peu)

      EN WiFi cela fonctionne mais les différents retours que j’ai pu observé indiquaient des problèmes de bande passante même avec un point WiFi juste à côté. Les ondes sont trop sujets aux perturbations. Là en PoE, je n’ai aucun problème. L’installation a été laborieuse, c’est le prix à payer lol.

      Répondre
  • 10 avril 2018 à 16 h 04 min
    Permalink

    Bonjour,
    Petite question quel est la sécurité par rapport au démontage du Doorbird par des personnes malintentionné et à une simulation manuel du contact sec?
    Merci

    Répondre
    • 30 avril 2018 à 13 h 02 min
      Permalink

      Bonjour, c’est pour moi le gros défaut du Doorbird justement. Un simple torx permet de le retirer. Quand à la simulation en manuelle, je ne m’y connais pas assez pour répondre mais surement possible.

      Perso, en plus du doorbird, j’ai une caméra sur le portail donc je suis tranquille.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *